Vivre la Vie Simple

« Un homme est riche en proportion des choses dont il peut se passer. » ~ Henry David Thoreau

Depuis maintenant 9 ans environ, j’ai appris à vivre une vie simple.

Une vie épurée de la plupart des choses par lesquelles les gens occupent leurs vies, et laissée avec un espace pour ce qui compte vraiment. Une vie non occupée constamment d’affairisme et de précipitation, mais comblée de contemplation et de création, de connexion avec les gens que j’aime et de temps pour la nature et l’activité.

Cela ne signifie pas que je n’ai aucun désordre ou aucune complication: Je suis une partie du monde, pas un moine isolé. J’ai des biens, de l’électronique, des distractions, et parfois de l’affairisme.  J’ai juste réduis tout cela pour laisser de l’espace.

Aujourd’hui, j’ai réfléchi à cette vie simple, et j’ai pensé à partager certaines de ces réflexions.

Certaines choses que j’ai apprises sur la vie d’une vie simple:

  • L’aménagement de votre maison et de votre espace de travail peut mener à un esprit moins désordonné. Ces distractions visuelles nous attirent beaucoup plus que nous réalisons.
  • Un matin calme et sans précipitation est une chose à chérir. Je me réveille tôt afin d’avoir un temps calme pour lire, rédiger, méditer.
  • Vous ne pouvez pas avoir une vie simple si vous êtes incapables d’abandonner les choses auxquelles vous vous êtes habitués.
  • Laisser tomber peut-être difficile, mais cela est plus facile si vous vous lancez un défi d’un mois. Abandonnez quelque chose pendant un mois et observez si vous aimez ou pas.
  • Lâcher le câble de la télévision était l’une des meilleures choses que nous avons faites dès le début — Il n’y a plus de télévision en permanence chez moi, plus de publicités de trucs merdiques dont nous n’avons pas besoin.
  • Le shopping n’est pas une thérapie, c’est une perte de temps et d’argent.
  • Si vous occupez votre vie de distractions, c’est probablement parce que vous avez peur de ce que serait la vie sans internet en permanence, sans média sociaux, sans nouvelles, sans télévision, sans jeux, sans collations.
  • La nourriture simple, entière et saine n’est pas seulement plus saine que la mauvaise nourriture: c’est un plaisir.
  • Vous devez dégager le temps pour ce qui est important: le temps avec vos enfants, le temps avec vos conjoints, le temps pour la création, le temps pour l’exercice. Mettez toute autre chose de côté pour dégager le temps.
  • L’excès d’engagements est le plus grand péché que la plupart des gens commettent contre la vie simple. J’ai péniblement supprimé un grand nombre d’engagements afin de simplifier ma vie, et je suis heureux parce que je l’ai fait. Je le fais chaque année ou presque, parce que je continue à oublier.
  • Je laisse mes jours généralement non structurés et non planifiés, de sorte que je dégage la place pour les petites choses qui sont si importantes: la lecture avec mon enfant, faire une promenade, faire une sieste.
  • J’ai certaines activités que je fais presque tout les jours, sans même les avoir dans un calendrier: la rédaction, la lecture, manger des repas sains, faire une séance d’entrainement ou jouer avec les enfants dehors, le traitement de ma boîte email, la lecture avec les enfants.
  • Il est facile d’occuper nos vies, car il’ y a tellement de choses qui semblent incroyables. Nous entendons parler de ce que les autres font et nous voulons immédiatement l’ajouter à nos vies. Mais il est plus difficile de se rappeler qu’en ajoutant beaucoup de choses dans nos vies, nous retranchons de l’espace.  Et cet espace est important.
  • En disant non à des choses qui semblent vraiment agréables, je dis oui à ce qui est vraiment important pour moi.
  • Les distractions sont à la fois plus tentantes et plus destructrices que nous réalisons.
  • Il est tentant d’occuper chaque petite minute de la journée avec de la productivité ou les distractions. Ne le faites pas. Laissez un peu de vide.
  • Nous mettons trop l’accent sur l’excitation. C’est temporaire, et n’a pas d’importance.
  • Nous insistons trop sur la productivité. La concentration, les priorités et l’efficacité sont plus importants. Il vaut mieux alors avoir une belle promenade avec un être cher.
  • Si vous ne pouvez pas apprendre à vous asseoir seuls dans une salle calme, sans distractions, vous ne serez pas en mesure de simplifier.
  • Acheter des choses ne résout pas nos problèmes. La nourriture non plus.
  • Ce n’est pas comment nous possédons certaines choses qui importe. Ce qui importe, c’est savoir faire de ces choses, des choses qui comptent.
  • Il est de préférable d’avoir six livres dans votre étagère que vous allez vraiment lire, que d’avoir une centaine que vous ne lirez jamais.
  • Quand vous voyagez à la légère, vous êtes plus libres, moins chargés, moins fatigués. Cela s’applique à la vie, non seulement au voyage.
  • Votre attention est votre bien le plus précieux. Offrez-la comme cadeau aux gens que vous aimez le plus, non à une bande de clowns sur Internet. Offrez-la au travail qui compte le plus, non aux distractions.
  • Parfois les distractions sont bonnes.

« Commençons par prendre une petite sieste ou deux. » ~ Winnie l’Ourson