Ne Gaspillez pas un Moment

Dernièrement, j’ai été frappé par l’idée de comment nos vies sont limitées, et comment nous avons peu de temps pour en faire quelques chose.

Imaginez si vous n’aviez qu’un mois à vivre: comment voudriez-vous le passer?

Vous pourriez le passer avec les gens que vous aimez, profitant du temps avec eux, prêtant vraiment attention à chaque mot qu’ils disent. Vous pourriez sortir et vivre quelques expériences incroyables, explorer le monde. Vous pourriez le passer à apprendre autant que vous pouvez, dans les livres et par l’étude de la vie elle-même.

Vous pourriez créer quelque chose. Vous pourriez rendre le monde meilleur. Vous pourriez mettre votre tampon sur le monde en créant de l’art, ou rendant la vie des gens meilleure.

N’importe lequel de ces choix, ou une combinaison de ces choix, serait une façon digne de passer ce mois.

Ce qui ne serait pas digne, selon mon opinion: regarder la télévision merdique (quelques très bons spectacles durant le mois pourraient être une exception), être constamment distraits, lire constamment les nouvelles et les médias sociaux, être méchants ou égoïstes tout le temps, faire du shopping, se sentir démotivés et ne rien faire de ce temps, s’inquiéter, regretter.

Vous pourriez argumenter que n’importe quelle activité de ces dernières est digne d’intérêt, et c’est bien — il s’agit de décider ce qui est digne de votre dernier mois de vie.

Faites un choix. Décidez de ce que vous allez serrer pendant ces quelques jours précieux, parce que vous n’en avez pas beaucoup.

Chaque moment est limité, éphémère, précieux. N’en perdons pas un autre.

Vivons chaque moment, amoureux de la vie.

« Je veux faire de toi ce que fait le printemps avec les cerisiers. » ~ Pablo Neruda