Comment Maîtriser l’Art de Vivre

Imaginez que vous ayez un magnifique bleuet, déposé sur l’assiette vide en face de vous. Vous le prenez doucement, le placez sur votre langue, et commencez à le goûter.

Vous savez déjà comment est le goût d’un bleuet, et alors quand celui-là est un peu plus mûr que vous souhaitiez, vous faites la tête, sentez la déception, l’avalez avec déplaisir.

Ou peut-être qu’il a le goût exactement comme vous l’aviez prévu: pas grand-chose. Vous avalez, et poursuivez votre journée.

Dans le premier cas, le bleuet a été décevant parce qu’il n’a pas répondu aux attentes. Dans le second, c’était ennuyeux parce qu’il a répondu aux attentes.

Maintenant, essayez ceci: n’ayez aucune attente concernant le goût du bleuet. Vous ne savez pas parce que vous ne l’avez pas encore goûté. Vous êtes curieux, ouverts à une variété de goûts.

Vous le goûtez, en prêtant vraiment attention. Vous remarquez le goût acidulé et la fermeté de la peau, la douceur du centre mou, les saveurs complexes qui émergent alors que vous le mangez. Vous n’aviez pas une idée sur son goût, mais c’est génial! C’est nouveau, parce que vous n’avez jamais goûté quelque chose ayant un goût assez semblable.

Cela est parfois appelé l’Esprit du Débutant, mais je pense qu’il s’agit d’un esprit libre d’attentes.

Le bleuet, bien sûr, peut être n’importe quelle chose dans la vie: n’importe quelle expérience, n’importe quelle personne que vous rencontrez, n’importe quelle tasse de thé, n’importe quelle tâche qui vous attend, n’importe quelle interaction avec un être cher, n’importe quelle pensée qui vous vient en tête, n’importe quel moment de la journée.

Si vous abordez l’une de ces choses en ayant des attentes, elles vont souvent vous décevoir ou vous frustrer … ou être fades, ennuyeuses, d’habitude. Et vous passez à la prochaine expérience décevante ou frustrante ou habituelle, et ainsi de suite, de telle façon que la vie n’est rien mais une série de choses que vous aimez à peine et remarquez à peine.

Si vous abordez chaque moment, chaque tâche, chaque personne, sans attentes … et juste observez ce moment ou cette personne comme ils sont … vous allez alors observer réellement ce moment. L’apprécier réellement. Le vivre comme vous n’avez jamais vécu quelque chose auparavant, parce que vous ne l’aviez pas.

C’est l’Art de Vivre.

Les Mondes Qui s’Ouvrent

Quand vous apprenez à aborder chaque personne et chaque tâche et chaque moment sans attentes, tout se transforme. De nouveaux mondes s’ouvrent à vous.

Une poignée d’exemples:

  • La procrastination: Disons que vous retardiez une grande tâche au travail parce que vous redoutez de l’accomplir. Peut-être que c’est un grand projet, et vous avez ce sentiment d’être submergés. C’est beaucoup de travail! Vous vous attendez à avoir à faire un travail dur auquel vous n’êtes peut-être pas bons, s’attendant à l’échec ou la difficulté. Mais laisser tomber les attentes signifie que vous ne savez pas comment cette tâche sera … vous l’abordez avec un esprit ouvert. Vous l’essayez et observez comment elle sera. Vous apprenez de l’expérience, peu importe comment ça s’est passé.
  • Les habitudes: Vous commencez une nouvelle habitude avec l’attente qu’elle sera incroyable, changera votre monde, et que vous allez vous y mettre à fond. Et quand c’est inévitablement plus difficile que vous pensiez que ce serait, et vous n’avez pas de succès avec cette habitude, vous êtes déçus, découragés, frustrés. Alors vous perdez la motivation, et vous abandonnez. Si au contraire, vous laissez tomber le fantasme de comment cette habitude sera, et juste être ouverts à ce qui émerge … vous pouvez juste faire l’habitude. Juste soyez dans l’instant avec. Alors, peu importe comment cela va tourner, vous apprendrez quelque chose.
  • Une personne frustrante: Ce gars vous frustre dans le travail parce qu’il ne fait pas le travail comme il faut, ou peut être qu’il devient inconsidéré en quelque sorte. Votre frustration découle d’une attente de comment cette personne doit agir. Ils n’agissent pas selon cet idéal, et donc vous souffrez. Au lieu de cela, vous pouvez mettre de côté cette attente à ce que les gens seront à la hauteur de vos idéaux … et juste soyez ouverts à eux. Ils se comporteront avec imperfection, tout comme vous. Accepter les personnes telles qu’elles sont ne signifie pas que vous ne faites rien, vous pouvez laisser tomber la frustration, et observer comment elles ont une difficulté,  et c’est comme une opportunité pour les enseigner ou une opportunité pour les aider … sans attentes à ce qu’ils aimeront ou suivront votre leçon, mais seulement avec l’intention d’aider quelqu’un.
  • Les enfants qui se comportent mal: Quand vos enfants se comportent mal, c’est le même problème — ils n’agissent pas selon votre idéal. Mais bien sûr qu’ils ne le font pas! Aucun enfant ne se comporte idéalement, tout comme aucun adulte ne se comporte idéalement. Vous comportez-vous idéalement? Je ne le fais certainement pas. Je suis rude quand je suis de mauvaise humeur ou fatigué. Je ne suis pas fier de cela, mais je trouve des difficultés à être attentif ou gai parfois. Tout le monde le fait. Vos enfants sont en difficulté, et vous pouvez être compatissants et les aider. Gentiment. C’est ça, si vous pouvez laisser tomber vos attentes à ce qu’ils se comportent parfaitement, et les accepter comme des personnes agaçantes, belles, qui veulent juste être heureuses, tout comme vous.
  • Votre corps: Vous n’êtes pas satisfaits de votre corps, parce qu’il n’est pas parfait. Il ne répond pas à votre idéal, à votre attente, et donc vous le détestez. Ce n’est pas bien, parce que cet auto-mécontentement signifie que vous êtes moins susceptibles de faire des choses bonnes pour la santé. Souvent, nous pensons que l’insatisfaction envers nous-mêmes  nous motive pour changer, mais selon mon expérience ce mécontentement signifie que vous n’avez pas vraiment confiance en vous pour se tenir aux changements et donc vous faites des excuses quand les choses deviennent difficiles, et abandonnez. Je l’ai fais plusieurs fois. Quand je suis content de moi-même, je crois en mois encore plus, et je me tiens aux choses encore plus. Alors laissez tomber les attentes à ce que votre corps sera parfait, et juste observez votre corps comme il est, pour la belle chose qu’il est, indépendant des idéaux de perfection de la société. Vous êtes magnifiques!
  • Chaque moment: Comme nous débutons un nouveau moment, nous nous attendons à des choses de ce moment. Nous voulons que ce soit amusant, incroyable, productif, selon le plan. Et bien sûr, chaque moment a son propre plan, et sera sa propre chose. Donc nous ne sommes pas heureux de ce moment. Au lieu de cela, nous pouvons laisser tomber les attentes et juste observer le moment tel qu’il est. Juste vivez-le, en remarquant, en appréciant, en étant reconnaissants. C’est la maîtrise.

Ce n’est que le début. Nous pouvons apprendre que les plans, objectifs, idéaux … ce sont tous des fantasmes de ce que nous aimerions que la vie soit, et ce n’est pas réel. Nous pouvons apprendre à laisser tomber les fantasmes qui se produisent inévitablement, et juste vivre la vie comme elle est, comme il arrive.

C’est l’Art de Vivre.

Comment Maîtriser l’Art

Maîtriser l’art de vivre n’est pas aussi facile qu’à ce que vous vous attendez, que sur ce que vous fantasmez. Il faut de la pratique. Cela signifie apprendre à être conscients de quand vous avez ces idéaux, attentes, fantasmes. Cela signifie apprendre à observer les frustrations, la colère, la tristesse, la solitude, les irritations comme des signaux des attentes que vous avez et que vous n’avez pas remarquées.

Cela signifie les pratiquer, et puis pratiquer comment les laisser tomber.

Cela signifie beaucoup de pratique, et beaucoup de rappel à pratiquer.

Mais c’est ça qui fait son plaisir. Vous laissez tomber l’attente à ce que vous deviendrez parfaits dans cette pratique, et juste l’essayer. Vous apprenez de l’essai. Vous devenez meilleurs. Vous apprenez un peu plus encore. Et chaque moment, le long du chemin, est un miracle qui doit être apprécié et savouré, ainsi le processus de maîtrise est une succession de moments du miracle.

C’est une belle chose.